Partir en volontariat

Les premiers chantiers furent organisés peu après la Première Guerre Mondiale, en 1920, dans la région de Verdun, par des citoyens désireux d’oeuvrer activement à la paix. Issus des nations opposées durant les combats, ces volontaires étaient convaincus que l’armistice ne suffirait pas à réconcilier leurs peuples. C’est pourquoi ils choisirent de se retrouver et d’apprendre à se connaître en faisant ensemble un travail utile à tous. Partis de la reconstruction de villages détruits, les chantiers portent maintenant sur de nombreux domaines : social, environnement, patrimoine, animation… L’esprit est resté le même : une participation active de volontaires, d’âges et d’horizons variés, à un projet local qui a du sens…le « faire ensemble » permettant de se rencontrer, de découvrir et mieux appréhender la culture de l’autre !
Aujourd’hui, un chantier international regroupe 12 à 15 personnes, filles et garçons originaires de différents pays, venus découvrir un pays (chantiers ados : 15-17 ans, chantiers adultes : 18 ans et +). Réunis durant 2 à 3 semaines autour de la réalisation d’un travail concret utile à la collectivité, les volontaires créent, par leur présence, une animation originale dans un quartier ou un village et sont les ambassadeurs de valeurs de paix et de solidarité. Les travaux s’inscrivent dans un projet d’intérêt général de rénovation de petit patrimoine, de protection ou de mise en valeur de l’environnement, de création artistique, etc…
Chaque année, Concordia c’est plus de 100 chantiers en France et 2000 à l’étranger.



Retour en haut

Il s’agit d’un engagement volontaire en France ou à l’international qui donne la possibilité d’effectuer une mission au service de l’intérêt général. Les missions ne nécessitent pas d’expérience préalable, le recrutement se fait sur les motivations d’engagement.
Il est ouvert à tous les jeunes de moins de 26 ans (jusqu’à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap). La durée est de 6 à 12 mois avec 24 heures minimum de travail hebdomadaire.
Les volontaires reçoivent une indemnité mensuelle, bénéficient d’une protection sociale, de formations, et sont accompagnés par des tuteurs pendant leur période d’engagement.


Retour en haut

Ce dispositif permet d’effectuer une mission de volontariat, un stage ou une activité professionnelle.
Les activités de volontariat individuel offrent aux 18-30 ans l’occasion de s’engager dans une organisation (ONG, association, collectivité, etc.) et de prendre part à ses activités quotidiennes pendant une période de 2 à 12 mois dans un membre de l’Union européenne ou pays partenaires.
Des activités de volontariat de 2 semaines à 2 mois peuvent être mises en place pour les jeunes ayant moins d’opportunités.
Des équipes de volontaires, groupes de 10 à 40 jeunes, issus d’au moins 2 pays différents, peuvent réaliser des missions ensemble pour une période allant de 2 semaines à 2 mois.
Les frais de transport, d’hébergement, de nourriture et d’assurance sont couverts.

Les participants reçoivent aussi une indemnité pour couvrir leurs dépenses personnelles, qui varient selon le coût de la vie dans le pays d’accueil.
Aucun critère de formation, de diplôme ou de niveau de langue n’est requis.

Les missions couvrent des domaines variés

  • Aide à la personne,
  • Lutte contre les discriminations,
  • Art et culture,
  • Insertion sociale,
  • Handicap,
  • Sport,
  • Protection de l’environnement…

Les démarches

  • S’enregistrer sur le portail du Corps Européen de Solidarité (Placement Administration and Support System – PASS)
  • Créer et compléter son profil en indiquant les informations personnelles, le parcours scolaire et professionnel
  • Prendre contact avec l’organisation d’envoi de son territoire

Pour en savoir + sur le Corps Européen de Solidarité

https://youth.europa.eu/solidarity_fr
https://www.concordia.fr/sengager/volontariat-europeen-corps-europeen-de-solidarite/

Retour en haut

Institué par la loi du 23 février 2005, le Volontariat de Solidarité Internationale (VSI) est un dispositif qui a pour objet « l’accomplissement d’une mission d’intérêt général à l’étranger dans les domaines de la coopération au développement et de l’action humanitaire ».
La durée d’engagement est d’une année minimum et renouvelable jusqu’à 6 ans. Le VSI s’adresse à des personnes majeures, de plus de 21 ans en général, qui s’engagent sur des missions qui correspondent à leurs qualifications. Une certaine expérience et des compétences professionnelles affirmées sont donc des prérequis pour candidater.
Les missions se déroulent hors de l’Espace économique européen (EEE) et couvrent de nombreux domaines (protection des espèces, enseignement/formations, développement urbain et rural, santé, etc.).

Dans le cadre d’un VSI, les volontaires bénéficient :

  • De la formation avant son départ, du suivi pendant sa mission et d’une aide au retour,
  • D’un billet d’avion aller-retour pour se rendre et revenir de son lieu de mission,
  • D’une indemnité mensuelle servant à couvrir les frais liés à l’hébergement, à l’alimentation et aux transports inhérents à la mission,
  • De la protection sociale qui comprend la couverture des risques maladie, maternité, invalidité, décès, vieillesse, accident du travail, maladie professionnelle…, l’assurance maladie complémentaire, l’assurance responsabilité civile et le rapatriement sanitaire,
  • De la cotisation à la retraite,
  • D’une prime au retour.

La signature d’un contrat de VSI est un motif de démission légitime.

Retour en haut